samedi, septembre 23, 2006

Con/Séquence

J'ai une amie très chère à mon coeur, à qui j'ai dit que j'irais plus loin si elle le voulait.
Elle m'a répondu que non, qu'elle ne voulait pas dans sa vie "de quelque façon que ce soit, de "conséquences"... Et de me perdre, si jamais l'histoire d'amour capotait...

Je vais devoir céder. L'idée de la perdre aussi comme amie me rend trop triste.

Mais je me demande ce matin, s'il n'y a pas plus de "conséquences" encore, liés au fait d'être amis...

2 Commentaires:

Anonymous Laurence a répondu...

Quoi de mieux que les conséquences d'uen grande franchise ? Ça va bien aller Bertrand...

12:41 p.m.  
Blogger Gaëna a répondu...

Je m'immisce... Au creux de ce billet bien personnel... Et pourtant, j'ai sous les yeux cette phrase que vous avez insérée...

"Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous avons peur d'agir. C'est parce que nous avons peur d'agir que c'est difficile."
Sénèque

La peur aura empêché, peut-être, les plus belles histoires de voir le jour... Histoires de vie, d'amour, d'amis...

Mais d'avoir osé est déjà une belle ébauche d'histoire...

10:12 p.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire