vendredi, janvier 13, 2006

Vendredi 13

Chose promise, chose dûe....

Voici donc la plus terrifiante histoire d'épouvante à avoir été écrite.

La plus courte aussi... Une phrase.

(Et "au moment de mettre sous presse", j'ai eu un doute sur l'auteur, mais grâce à la vigilence de mes lecteurs-trices, merci Martine, c'est bien l'oeuvre de Frédéric Brown...)


Donc...
___________________________


"Le dernier humain vivant sur Terre était assis dans son salon quand soudain, on cogna à la porte."

2 Commentaires:

Anonymous Martine a répondu...

C'est drôle comme parfois certaines phrases nous ramènent à des moments que l'on croyait si loin derrière... comme si tout d'un coup on n'avait pas vieilli !
(p.s. c'est Frederic Brown qui l'a écrite Bertrand)

10:49 a.m.  
Anonymous Martine a répondu...

Y'a pas de quoi ! Et puisque j'ai beaucoup de mal avec les traductions, Brown a écrit non pas une phrase mais deux en fait : «The last man on Earth sat in a room. There was a knock on the door.» (Knock 3-2-1)
Ceci dit, d'avoir pensé à Bradbury n'était pas bête du tout parce que The Martian Chronicles a été écrit dans la même période et que les deux livres ont fait l'objet d'études comparatives, du moins dans mes cours de littérature !
Merci à toi d'avoir ranimé la mémoire de la petite Gaspésienne !

12:53 p.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire