samedi, avril 30, 2005

Écrire

(J'ai déjà publié ici, il y a quelque mois, cet extrait de "Vieux Chagrin" de Jacques Poulin, où l'auteur nous donne en quelques paragraphes une magistrale définition de l'acte d'écrire. Pour un tas de raisons, j'ai eu envie de vous la refaire lire...)

"Quand vous commencez à écrire une histoire, vous êtes comme un voyageur qui a vu de très loin un château. Dans l'espoir de l'atteindre, vous suivez un petit chemin qui descend au flanc d'une colline vers une vallée couverte de forêt. Le chemin se rétrécit et devient un sentier qui s'efface par endroits, et vous ne savez plus très bien où vous êtes rendus; vous avez l'impression de tourner en rond.

De temps en temps, vous traversez une clairière inondée de soleil, ou vous franchissez une rivière à la nage. Au sortir de la forêt, vous escaladez une petite montagne. Parvenu au sommet, vous apercevez le château, mais c'est sur la colline suivante qu'il se trouve, et il est moins beau que vous ne l'aviez cru: il fait penser à manoir ou à une grande villa.

Sans perdre courage, vous descendez encore une fois dans une vallée, vous traversez une forêt obscure en suivant un sentier presque invisible, puis vous grimpez au sommet de la colline et, à bout de force, vous arrivez enfin devant le château.

En réalité ce n'est pas un château, ni un manoir, ni même une villa: c'est plutôt une vieille maison délabrée et, curieusement, elle ressemble beaucoup à celle où vous avez passé votre enfance."


Jacques Poulin
"Le vieux chagrin"
p.62

1 Commentaires:

Blogger julie70 a répondu...

Très beau. Vrai aussi. Merci.

J'ai un nouveau blog sur l'écriture, "notes" et j'y es mise une citation de Colette, peut-être cela pourait t'intéresser.

notes

2:23 a.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire