lundi, mars 14, 2005

?

Y'a-t-il plus grande souffrance
que de mourir au printemps?

10 Commentaires:

Blogger La Souris & Myrrha a répondu...

Ça dépend... si tu meurs subitement, tu n'as pas le temps d'en souffrir!?

p.s: Ok, elle est plate.

6:23 p.m.  
Blogger Lagreff a répondu...

Pas sûr que Manon Brunelle aurait posé la même question... Mais bon, vrai qu'au deuxième niveau, c'est triste de mourir alors que tout renaît.

7:18 p.m.  
Blogger Daniel Rondeau a répondu...

Ben moi, j'ai déjà vu un ti gars tomber à califourchon sur la barre transversale du vélo de son père... Mais c'était l'été...

11:23 a.m.  
Blogger MARGUERITE ROSE a répondu...

Mourir quand tout est en train de naître et renaître m'apparaît plus sublime que souffrant. L'idée de partir pour laisser la place à des beautés naissantes a quelque chose d'aérien; j'y vois le côté plus «délivrant» de la mort.

2:44 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Si je te comprend bien Daniel , tu nous parle ici de mort "cérébrale"....?

2:44 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Marguerite, la théorie est séduisante mais la pratique...

Moi je voudrais mourir dehors en plein jour par une apres-midi d'été chaude et ensoleillée...

Mourir avant ou pendant que tout revient à la vie, c'est égoïstement, un peu "dur à prendre"...

Remarquez, je suis pas pressé anyway...

2:49 p.m.  
Blogger chrysalide a répondu...

Lorsque la sève monte, que les branches se revêtent
de bourgeons encore tendres et toujours enveloppés,
Que les jeun’ pousses vibrent, au moindre souffle d’air
Erigés sur leurs tiges, fragiles, semblables au verre,
J’ai envie de crier,
lorsqu’une main armée d’un sécateur tranche,
la promesse printanière d’une belle renaissance.

5:28 p.m.  
Blogger MARGUERITE ROSE a répondu...

Réponse théorique à question du même genre Bertrand ! À moins d'un suicide, on ne peut pas vraiment imaginer la souffrance de sa mort, et encore... on ne peut pas tout prévoir là non plus.
En extrapolant naïvement sur votre réponse, vous voulez crever de chaleur ? ;-)

8:37 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Chrysalide: on se comprend...

Mlle Rose: quelle belle mort en effet...

9:00 p.m.  
Anonymous benoit a répondu...

Naître jamais mort.

4:53 p.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire