jeudi, mars 03, 2005

Réalité

Prenez un corps de mouche, et déposez-le au centre du Stade Olympique de Montréal. Prenez une aile de mouche, et faites la tourner autour de la circonférence du dit stade, à la vitesse de la lumière. Le corps de la mouche est un neutron, l'aile un électron. Vous avez un atome. Voilà la "matière", le reste n'est que du vide.

C'est ça l'univers tangible.

Tout le reste, tout ce que nous percevons, la table, les murs, les êtres, est une organisation de notre esprit.

Maintenant, parlons de réalité....

21 Commentaires:

Anonymous marcus a répondu...

Wan... je l'aime bien celle-là.

Ça explique peut-être la sensation que j'éprouve quand je suis dans la lune, ...tout ce vide.

C'est le genre de question qui me donne envie d'aller en fumer un bon. Cela commande aussi d'allumer tous les feux de mon cerveau associatif.

Cela me force à reposer une de mes questions vertige préférées:
Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

Et cette étrange sensation parfois qui m'envahit depuis l'enfance, même sans substance active, où je ne suis plus tout à fait certain de vraiment exister.

Si tu continues, tu seras obligé de poser la question de Dieu... non?

3:30 p.m.  
Blogger chrysalide a répondu...

La nature a horreur du vide. Pourquoi être obligé de poser la question de Dieu, pour se rassurer quant à l'origine et à l'issue ?

3:54 p.m.  
Anonymous Marcus a répondu...

Chrysa:

Ben... c'est pas à ça qu'il sert Dieu, à combler les vides laissés par la Science...?

4:03 p.m.  
Blogger coyote des neiges a répondu...

Mais dans le neutron, il y a aussi trois quarks, qui sont trois fourmis dans le stade olympique.

Et dans ces quarks???

L'arbre est dans ses feuilles, maridon-don-déééééééé!

4:39 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Parlant de Dieu et du vide...
va falloir que je vous raconte mon premier trip de.. ah merde peux pas dire ca ici...enfin disons une rencontre entre trois gars il y pres de 30 ans sous l'effet d'une substance disons...

4:59 p.m.  
Anonymous Kate a répondu...

Argh! Soyez poli Marcus... c'est un blog "tout public" ici.

5:50 p.m.  
Anonymous marcus a répondu...

kate: ...ce rappel à la politesse, c'est parce que j'ai parlé de Dieu de façon légère... ouais, je suis d'accord que les enfants ne sont pas nécessairement équipés pour l'entendre, c'est vrai.
Mais vous croyez que des gamins pourraient venir ici s'intéresser nos élucubrations...
Bon sujet de discussion quand même, bien sûr ailleurs qu'ici.

6:20 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Euh... je ne vous dérange pas trop j'espère..?

8:05 p.m.  
Anonymous Marcus a répondu...

Bertrand...

Eh bien quoi...? Je présumais que tu te "sentasses" concerné par la question. Est-ce que tu préfèrerais que nous ne discutassions points zentre visiteurs dans ton salon-forum? ;o)))

8:42 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Cher Marcus,

"l'innocence" avec laquelle tu oublies si vite tes propres coups de gueule me fascinera toujours...

:-)

11:28 p.m.  
Anonymous Kate a répondu...

Chus toute mêlée! Plus je réfléchis, plus mes réflexions tournent en rond. Est-ce parce que la distinction n'est pas linéaire?

12:40 a.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

J'ai bien l'impression Kate que parfois tout explose dans tout les sens... et qu'il vaut mieux rester sagement assis jusqu'à ce que tout les morceaux soient retombés...

Ca fait un beau puzzle à resoudre après...

1:34 a.m.  
Anonymous Anonyme a répondu...

Sur une étoile à neutron, qui est un résidu compact issus de l'effondrement d'une étoile massive en fin de vie, la gravité "soude" les proton et les électrons ensemble. Il n'y a (presque) plus que des neutrons collés les uns sur les autres. Ces étoiles sont donc incroyablement denses : elles peuvent rassembler une masse égale à environ 1,5 fois celle du Soleil dans un rayon d'une dizaine de kilomètres (rayons de la terre = 6380 km)

Ainsi, une cuillère à thé de la matière d'une telle étoile peut facilement avoir la même masse que la plus grosse montagne sur Terre...

12:24 p.m.  
Anonymous É a répondu...

Sur une étoile à neutron, qui est un résidu compact issus de l'effondrement d'une étoile massive en fin de vie, la gravité "soude" les proton et les électrons ensemble. Il n'y a (presque) plus que des neutrons collés les uns sur les autres. Ces étoiles sont donc incroyablement denses : elles peuvent rassembler une masse égale à environ 1,5 fois celle du Soleil dans un rayon d'une dizaine de kilomètres (rayons de la terre = 6380 km)

Ainsi, une cuillère à thé de la matière d'une telle étoile peut facilement avoir la même masse que la plus grosse montagne sur Terre...

12:25 p.m.  
Anonymous É a répondu...

désolé, je suis trop impatient... :)

12:26 p.m.  
Blogger coyote des neiges a répondu...

Et une étoile à quarks serait-elle plus dense ou moins dense qu'un trou noir???

4:02 p.m.  
Anonymous Judith a répondu...

Je dirais que la mouche, vous êtes en train de l'enculer.

5:16 p.m.  
Blogger chrysalide a répondu...

Je suis perdue dans toutes ces circonvolutions, trop fort pour un simple esprit (de papillon). Vous êtes tous des champions de la haute voltige, alors ;-)

3:12 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

:-) Chrysalide...

Je n'avais pas l'intention d'ouvrir un congrès d'astrophysicien amateur!

Mais je trouve fascinant de penser à tout ce que peut vouloir dire notre très restreinte appréhension de ce qui nous entoure...

à commencer par la futilité de bien des idéologies par exemple..

4:41 p.m.  
Anonymous Kate a répondu...

très restreinte appréhension. Appréhension? Sans doute voulez-vous dire compréhension, Bertrand. À moins que ce ne soit terriblement révélateur: la peur. Peur de ce qui nous entoure? Peur de la vie, des gens, de soi? Peur de l'inconnu? Oui, il y a sans doute matière à avoir peur parfois.

5:57 p.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Kate, loin de moi l'idée de jouer au correcteur, mais j'emploie le verbe "appréhender" exactement dans son sens no3(Larousse et je cite)):

"Comprendre, saisir intellectuellement. Appréhender un problème dans toute sa complexité."Et c'est bien parce que je n'ai pas la prétention de comprendre, que souvent je lui préfère "appréhension" qui (toujours selon la même source veut dire en philosophie):

"Acte par lequel un esprit saisit un objet de pensée, comprend quelque chose."Parce qu'encore une fois, je suis souvent trop maladroit, pour prétendre saisir quelque chose... sans la casser...:-)

9:00 p.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire