jeudi, mars 10, 2005

J'

Texte proposé au collectif d'improvisation écrite "Coïtus Impromptus" , sur le thème: "L'être et le néant"

Je vis depuis des millénaires.
J'aime. Je souffre. Je rêve. Je fais la guerre.
J'invente, je me perds.
Me retrouve, me détruis.

Je me ressasse, m'incomprends et me soupèse.
Je me lèse, me blesse, me tue et m'indiffère.
Je me mets au monde et puis j'oublie.

J'ai mal. Je crois. Je jouis .
Je pense et donc je présume que je me poursuis.
Je vois beau, pense grand, parle haut et pleure tout bas.
Je doute. Redoute, m'arc-boute.
Et puis m'éteins.

Je suis depuis des millénaires.
Et je ne sais toujours pas vraiment ce que c'est d'être.

Je me je. Tu me tues. Ils en rient.

Et dans la danse des mots, j'étourdis le moment.
Mon néant.

4 Commentaires:

Anonymous Kate a répondu...

"I loved my misery because it was mine. I could hold it, touch it."
(Moscow on the Hudson)

5:14 p.m.  
Anonymous Anonyme a répondu...

Judith a répondu...

Inspirée de cette superbe phrase " Et dans la danse des mots, j'étourdis le moment. Mon néant. " ;

Je tourne, me retourne
T'accroche, me tombe
Me mens, te rappelle
Me livre, t'invente
M'imagine, te soûle
Nous souris, vous meuble
Les trouble
M'existe
Puis meurs.

Et rennais.
Plus vide
et mais
Plus vivante.

4:32 a.m.  
Blogger chrysalide a répondu...

Un vrai plaisir que la danse de tes mots. Un florilège, un condensé.
Je me suis laissée entrainer par la musique de tes notes et j'ai suivi le rythme de tes pas.
Sincèrement superbe.

4:06 a.m.  
Blogger Bertrand a répondu...

Merci Chrysalide, venant de quelqu'un qui écrit aussi bien, c'est un beau compliment...

3:49 p.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire