vendredi, mars 25, 2005

M

" Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce ?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer ;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d'un peu se respirer le coeur,
Et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme ! "

Cyrano de Bergerac
(E.Rostand)


(Merci à joblo et à Kate, qui chacune m'ont fourni les éléments de ce billet. J'allais écrire sur le sujet justement mais, si bien dit, je m'incline et je cite.)

4 Commentaires:

Anonymous Judith a répondu...

Le baiser ! En tant que comédienne, la dramaturgie m’inspire et je n’ai pu m’empêcher de fouiller …
Pour le plaisir de d’autres extraits …


Ysé
(…)
Cœur de ce cœur sous le cœur en nous qui produit la chair et l’esprit et les cheveux et les bras qui étreignent
Et la vision et le sens – et la bouche jadis sur ta bouche !
- Ne te raille point de moi, Mesa !

Mesa
Je t’entends rire, cachée !

Ysé
O Mesa, si tu savais comme cela est terrible
pour une femme,
De se regarder dans la glace et de voir que
l’on vieillit et ces affreux points rouges,
Et de se toucher des doigts, et de songer qu’on
n’est plus soi et ce corps autrefois de la jeune
fille
Rose et luisante comme un glaïeul et sa
figure drue et dure comme une pierre !
O la fiancée qui donne sa bouche qui sent
la jacinthe blanche et la truffe fraîche !
Mais maintenant je ne vieillirai plus !
Maintenant, je suis jeune pour toujours !

Mesa
C’est toi maintenant qui m’instruis, et
j’écoute.
(…)
Que vois-tu donc et qu’entends-tu ?

Ysé
Seulement ton cœur.

Paul Claudel – « Partage de midi »


Juliette
Quoique tu fasses ma joie, je ne puis goûter cette nuit toutes les joies de notre rapprochement ; il est trop brusque, trop imprévu, trop subit, trop semblable à l’éclair qui a cessé d’être avant qu’on ait pu dire : il brille !… Doux ami, bonne nuit ! Ce bouton d’amour, mûri par l’haleine de l’été, pourra devenir une belle fleur, à notre prochaine entrevue… Bonne nuit, bonne nuit ! Puisse le repos, puisse le calme délicieux qui est dans mon sein, arriver à ton cœur !

Roméo
Oh ! Vas-tu donc me laisser si peu satisfait ?

Juliette
Quelle satisfaction peux-tu obtenir cette nuit ?

Roméo
Le solennel échange de ton amour contre le mien.

Juliette
Mon amour ! je te l’ai donné avant que tu l’aies demandé.

Shakespeare - « Roméo et Juliette »



Marie-Ange
Embrasse-moi.

Tit-Coq
(Lui prenant la tête dans ses mains.) Attends un peu ! Un vrai baiser, ça se prend lentement. D’abord, il y a le plaisir de le désirer.

Marie-Ange
Je le souhaite depuis longtemps !

Tit-Coq
De loin, oui. Mais de près, c’est encore bien meilleur ! (Tout en parlant, il l’embrasse dans les cheveux, sur les yeux) Savoir qu’un gars qui vous aime comme un fou, mam’zelle Toute-Neuve, va vous embrasser dans dix secondes…dans cinq secondes…dans deux secondes et demie ! Voyez-vous, mam’zelle Toute-Neuve, le grand tort de ben des hommes, c’est d’embrasser une femme avant qu’elle en meure d’envie…

Marie-Ange
(D’elle-même, elle lui saute au cou et lui donne un baiser, puis) Que tu embrasses bien !

Tit-Coq
Oui, j’embrasse bien, Dieu merci ! Et c’est facile à expliquer. Vois-tu un homme ordinaire te donnerait juste de la passion dans ses baisers. C’est pas mal, la passion…c’est même bon ; mais je suis ben obligé, moi, d’y mettre en plus toute la tendresse et l’amitié que je n’ai jamais pu donner à personne. Comme de raison, tout ça ensemble, ça fait impressionnant !


Gratien Gélinas – « Tit-Coq »

2:19 p.m.  
Blogger Daniel Rondeau a répondu...

Femme:
- Le baiser, j'adore!

Homme:
- Je baise et je dors.

9:45 a.m.  
Blogger Lumières a répondu...

À mon tour de vous chercher Bertrand... :-)

8:19 a.m.  
Blogger chrysalide a répondu...

(...)
Elle s'est avancée
Rien n'avait été organisé
Autour de moi elle a mis ses bras croisés
Et ses yeux se sont fermés fermés

Jugez ma fortune
Sous l'écharpe les boucles brunes
C'est vrai qu'en blonde j'ai des lacunes
En blonde j'ai des lacunes

Oh le grand air
Tournez le vent la dune à l'envers
Tournez le ciel et tournez la terre
Tournez tournez le grand air
La Belgique locale
Envoyait son ambiance musicale
De flonflons à la française
De fancy-fair à la fraise

Toi qui a mis
Sur ma langue ta langue amie
Et dans mon cœur un décalcomanie
Marqué liberté liberté chérie
Je donne des parts
Pour ce moment délicieux hasard
Adamo MC Solar
Oh ! tous les milliards de dollars
Le vent de Belgique
Envoyait mélancolique
Ses flonflons à la française
De fancy-fair à la fraise

Si tout est moyen
Si la vie est un film de rien
Ce passage-là était vraiment bien
Ce passage-là était bien

Elle est repartie

A. SOUCHON - Le baiser

12:17 a.m.  

Publier un commentaire

<< On r'tourne à la maison

"Si on oublie le passé, on ne peut comprendre le présent.
Encore moins appréhender le futur."
B.H.

Powered by Blogger

Top Blogues

Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois!



annuaire